• Brexit Party

    Posted on juin 21, 2020 by in Uncategorized

    Le Brexit bat son plein alors que des centaines de personnes se rassemblent à Westminster pour un moment historique Le Royaume-Uni quitte l’UE
    Des centaines de Brexiteers se sont réunis sur la place du Parlement pour célébrer le moment historique où le Royaume-Uni quitte l’Union européenne ce soir.
    Le parti Leave Means Leave de Nigel Farage bat son plein alors que des foules énormes se sont révélées pour marquer que la Grande-Bretagne a officiellement coupé les liens du bloc.
    Les foules à Westminster ont décompté jusqu’au Brexit à 23 heures, avec la célébration devrait présenter des « hymnes singalongs » et des discours de M. Farage, Ann Widdecombe et Julia Hartley-Brewer.
    Un système de musique a été installé à l’arrière d’un camion sur la rue du Parlement, avec des gens dansant dans une section fermée de la route de la musique par Sir Tom Jones et Queen.
    Un partisan du Brexit pose pour une photo avec un drapeau de l’Union en attendant le début des festivités (AFP via Getty Images)
    Le patron de Wetherspoons, Tim Martin, et le président du Brexit Party, Richard Tice, devraient également prendre la parole lors du rassemblement à Londres.
    Alors qu’un homme traversait la foule avec un drapeau de l’UE drapé sur ses épaules, un autre homme portant le drapeau de l’Union lui a crié: «Va-t’en, perdant».
    Des dizaines de personnes se sont rassemblées autour de la statue de Sir Winston Churchill, tandis que d’autres ont sonné des cloches et frappé un tambour attaché à un chariot modifié appelé Little Ben.
    Le chariot appartient à David et Nancy Waller, qui ont voyagé du Shropshire pour participer à la célébration du Brexit.
    M. Waller, 59 ans, a déclaré que le chariot a coûté environ 500 £ à restaurer et à construire, séminaire Londres grâce à un forgeron « Brexiteer » qui a fait don de ses services gratuitement.
    Des foules se rassemblent sur la place du Parlement pour la nuit historique (PA)
    Il a dit que la cloche, que les gens ont sonnée tout au long de la soirée, a été trouvée dans une cour de récupération mais qu’elle avait été forgée à l’origine à la Whitechapel Bell Foundry à Londres.
    M. Waller a déclaré: « Nous sommes venus ici parce que nous sommes de grands partisans de la démocratie. À un moment donné, nous pensions que tout était fini, mais ce n’est pas le cas maintenant ».
    Parmi la foule, il y avait un groupe de ressortissants français qui se disaient jaloux de la Grande-Bretagne.
    Drapeaux de l’Union décrochés dans les bâtiments du Parlement européen
    Michelle, 54 ans, a déclaré que « la France n’a pas le courage de le faire ».
    Agitant une bannière Frexit, elle a ajouté: « Nous devons sortir de la dictature. L’UE impose ses mesures et politiques d’autorité et nous devons sortir. »
    La France est pleine de conflits avec des émeutes chaque samedi entre la police et le peuple mais le gouvernement ne fait rien, a-t-elle ajouté.
    Lorsqu’on lui a demandé si elle soutenait le choix du Royaume-Uni de partir, elle a répondu: « Oui, je suis tellement jalouse et je suis ici à 100% pour les soutenir. »
    Donna Jones a déclaré qu’elle pensait que le Premier ministre Boris Johnson avait « fait de son mieux » et livré « ce qui est le mieux pour le pays ».
    La femme de 44 ans de l’ouest de Londres a déclaré qu’elle était là pour « faire partie de l’histoire ».
    Jour du Brexit sur la place du Parlement – En images

Comments are closed.